Reflexions et Contributions

Industrialisation de la production de logements en Algérie

L’industrialisation en réponse à la crise de logement en Algérie 


L’industrialisation de la production de logement est considérée comme un moyen pour accélérer les livraisons  de logements  et ceci en raison de la forte pression de  la demande. Les  avantages théoriques consistent à réaliser des logements  dans un délai approprié , rapide et avec  de moindres coûts  et une meilleure qualité  et  générer le maximum  de production de logements  en réponse à la crise .

Introduction :
Parler de l’industrialisation de la production de logement ; n’engage à rien, si on ne répond  pas aux questions : Pourquoi, combien et comment ?
Pourquoi industrialiser la production de logement: 
Monsieur Le ministre de l'Habitat, de l'Urbanisme et de la Ville Abdelmadjid Tebboune, en répond (en  annonçant  lors de l'inauguration du 17e salon international du bâtiment "Batimatec  2014") : «nous ne pouvons pas faire face à la demande forte et croissante (de logements) qu'en réduisant les délais de réalisation ce qui ne peut se faire sans la modernisation des équipements". En précisant que « de nouvelles mesures pour encourager les investisseurs privés algériens et étrangers à créer des usines modernes d'industrialisation de logements Il a ajouté  en outre   "l'Etat a accordé toutes les facilités et garanties aux investisseurs privés désireux de créer des usines d'industrialisation de logements permettant d'accélérer le rythme de réalisation".      
En outre sachant que les entreprises de construction (publiques et privées) algériennes, ne peuvent produire   que 80 000 Logts/An, en système traditionnel ; il faudrait par conséquent faire appel à des entreprises étrangères pour réaliser  les 120 000 logts/An restants pour atteindre les 200 000 logts/An  nécessaires  pour atteindre l’objectif de Un million de logements   programmé pour le quinquennal. 
    

Les besoins de la population en matière de logements sont tels que l’Algérie ne peu se permettre de continuer à réaliser ses programmes par le système traditionnel, en sachant qu’il y a d’autres possibilités pour  produire des logements à moindre coût, de meilleure qualité et avec  des délais plus réduits ; à savoir : « l’industrialisation de la production de logements »
En outre,  l’Algérie à  acquit  une  bonne  expérience  dans  ce  domaine  durant les  années  1970  à  1980  et  possède  un  nombre  important  d’ingénieurs  civils expérimentés  pour  mener  à  bien  cette  mission.


Quels sont les avantages et les inconvénients de l’industrialisation de la production de logements ?
2.1 Expérience internationale:


Pour y répondre, il faut se référer aux expériences enregistrées à travers le monde et en Algérie bien entendu.
L’Europe à pu faire face à ces besoins de logements après la seconde guerre mondiale,  grâce à l’industrialisation. Il en est de même pour l’ex. URSS et les pays        de l’Est.
Les USA avaient lancés l’industrialisation de la production de logements bien avant durant les années 1930 ; allant jusqu’à la fourniture de logements individuels en KIT.

2.1 1 : Les  avantages enregistrés sont les suivants :

Les  inconvénients enregistrés sont les suivants :

  • Restriction des libertés architecturales
  • Législation spécifique pour intéressement des investisseurs
  • Investissement lourds  en amortissement
  • Obligation de plan de charges importantes ;

Expériences  algérienne (entre 1970 et 1980)

L’expérience Algérienne  est composée de deux périodes ; la première de 1970 à 1974 et la seconde de 1974 à 1977 (soit le 2ième plan quadriennal).
De 70 à 77, sur les 300 000 logements prévus, elle a produit    86 000.00 logements dont 47.36 %  en système industrialisé.


Pourquoi  cette industrialisation à t-elle- été stoppée ?

  • Le déclin de la gestion socialiste des entreprises publiques.
  • Insuffisance d’encadrement,(selon les normes internationales le taux d’encadrement est de 3 % alors qu’en Algérie, il était de 1.3% (soit par exemple pour un besoins de 5000 ingénieurs civils, l’Algérie ne disposait que de 2400 ingénieurs)

Ce qui a généré des surcoûts dus à ce qui suit :

  • Mauvaise maitrise de la qualité des bétons
  • Mauvaise maitrise des équipements (les usines fonctionnaient de 40 à 50 % de leurs capacités)
  • Insuffisance de bureau d’études d’ingeenering pour  piloter, contrôler et  suivre le processus de production.
  • Problème de transport ; dues à la mauvaise qualité des moyens de transport et l’état de la voirie. Ce qui avait généré des surcoûts de plus de 20% due à la réparation  sur site des fissures et autres dégradations.
  • Insuffisance de qualification du personnel.
  • Comment  industrialiser la production de logement:


La réponse à cette question ; nous oblige de répondre  à  d’autres questions à savoir :
Quelle est la condition primaire pour industrialiser toute production ?

Pour ce faire, la condition primaire est l’importance du  programme  à réaliser. Car l’industrialisation nécessite un investissement important, qui ne peut être amortis que sur le nombre du produit à réaliser et/ou sur le temps.
Cette condition est levé par la déclaration de monsieur Le Ministre (MHUV) :
"Nous préparons le programme quinquennal 2015-2019 qui prévoit le  lancement d'un grand nombre de projets de logements outre ceux en cours de réalisation dans le cadre du plan quinquennal actuel", a indiqué M.Tebboune  précisant que "nous sommes appelés plus que jamais à renforcer et à moderniser les moyens de réalisation".

Quel  type d’industrialisation faut-il-lancer ?
Avant  de répondre nous devons identifier les principaux procédés technologiques  utilisés.
3.2.1  Identification des principaux procédés technologiques utilisés :
Les Procédés technologiques  utilisés  dans le monde ,  peuvent être regroupés en quatre familles essentielles .Ces familles technologiques sont  définies en fonction du      ou des procédés  utilisés pour la réalisation de la structure porteuse.
3.2 1.1 : Famille  technologique N°01 (FT 1):
Elle englobe les procédés qui réalisent la construction par le bétonnage en œuvre au moyen de coffrage modulaire. Elle s’insère dans le groupe  nommé «  groupe mécanisation ». Elle consiste à réaliser les murs transversaux, avec les dalles-planchers et dalles toitures par la technique tunnel  (semi coquille).

3.2.1.2 : Famille  technologique N°02 (FT 2) :

Elle englobe les procédés qui réalisent la construction par assemblage  des composants fonctionnels  en béton armé, les murs et façades étant également préfabriqués. Elle s’insère dans le groupe  nommé «  groupe préfabrication par composant ». La réalisation se  fait en usine fixe ou usine forain, les façades peuvent être lourdes (préfa.  Lourde) ou légère (préfa. légère).
Il réalise  le quasi totalité de bâtiment en éléments préfabriqués et touche  la structure, l’enveloppe  et la partition.

3.2.1.3 : Famille  technologique N°03 (FT 3) :
Elle englobe les procédés qui réalisent la construction par assemblage  des ensembles  fonctionnels  volumique  à structure en en béton armé . Elle s’insère dans le groupe  nommé «  groupe préfabrication par ensemble ». La réalisation se  fait en usine fixe.
3.2.1.4 : Famille  technologique N°04 (FT 4) :
Elle englobe les procédés techniques utilisant les tables et banches pour réaliser les dalles planchers et dalle toitures  et les murs refends en béton arme. les autres éléments sont étant préfabriqués elle s’insère dans le groupe  nommé «  groupe mécanisation  », on l’appel aussi système hybride, puisqu’il repose sur l’association de constructions traditionnelles et de l’assemblage de certains éléments préfabriqués

3.3  Choix du procédé technologique à utiliser en Algérie :
Le  choix doit répondre aux effets de résultats de cette industrialisation et de l’importance des investissements.
Pour un effet immédiat, le  recours au système hybride  (FT4) est le choix qui s’impose de lui-même. Avec une meilleure et juste négociation du prix du  produit coffrant, ce procédé peut être élargi aux moyennes entreprises.                                                                                                                       .       Par contre pour un effet spectaculaire, le recours à des ensembles volumétriques (en 3D)  (FT3)  sont les plus indiqués. Néanmoins ce procédé nécessite le plus de moyens et de savoir faire  mais il  permet une production  allant  jusqu'à la livraison de logements pratiquement fini, à poser en horizontal et même en vertical.
Néanmoins, la diversification des procédés, est la plus recommandé à notre sens ; car elle offre l’avantage de plus grandes libertés d’expressions  architecturales pour un meilleur paysage urbain et pour limiter la dépendance ou les défaillances de maitrise d’un tel ou tel procédé.
En outre il y a lieu de rappeler que l’industrialisation réelle  nécessite une normalisation et une standardisation  des composants répétitifs du produit ; tels que les éléments de  menuiserie, sanitaires, cuisine, et gaines de ventilation.

Engineering  de l’industrialisation du logement

L’engineering  de l’industrialisation du logement doit obéir à des règles précises, en suivant  les phases et étapes suivantes :
Choix du procédé technologique :

Il  est arrêté par le maître d’ouvrage, en fonction des investissements  existants dans un rayon maximum de 60 Km

Phase de conception architecturale :
Elle est établie  par un ou des architectes agréés sur la base du procédé.

3. Etablissement  de la note de calcul de structure par l’ingénieur agréé pour s’assurer de sa faisabilité et sa stabilité

4. Calpinage et décomposition  des éléments   de structure, à charge de l’ingénieur agréé.

5. Calpinage des éléments de façades. Formes et détails architecturaux  à concevoir par l’architecte agréé. Quant au coffrage (conception de moules – coffrage modulaire)  pour fabrication en série, est à la charge de l’ingénieur agréé qui veille aux détails de fixation et aux mesures techniques de manutention.

6. Conception et organisation de la chaine de production
Atelier de façonnage des aciers
Ateliers de menuiserie

Atelier d’électricité
Atelier de plomberie sanitaire
Production des bétons : 
             Arrêter la composition des bétons selon les agrégats disponibles dans la zone géographique de production.
             Contrôle de la production au niveau de la centrale à béton.
                            - Fonctionnement et mise œuvre
                            - Analyse de qualité par un laboratoire externe

7. Validation du démarrage du processus après vérification du vibrage des bétons.

8. Contrôle de la qualité des produits après séchage et  décoffrage.

9. Stockage doit être établis selon la prescription technique spécifique au produit (soit en position verticale ou horizontale, et disposition précise des appuis).

10. Transport : le déplacement et la manutention et transport des éléments doit être effectué selon les recommandations précises (et renforcement calculé initialement, a cet effet).

11. Réception de l’infrastructure.

12. Montage des éléments :
          - Vérification des capacités des moyens de levages.
         - S’assurer de la conformité des éléments par rapport aux plans (la différence entre certains éléments de structures n’est que dans les détails de fixation ou des réservations).

 13. Contrôle de l’achèvement des CES, étanchéité  et raccordement.    

De ce qui précède la maîtrise de l’œuvre doit être assuré par des bureaux d’études  techniques  en mesure de piloter, coordonner, contrôler et suivre de telle opération !!!


Conclusion

L’industrialisation de la production de logements est une opération technologique qui nécessite un travail de précision des ingénieurs et techniciens avec une touche de l’architecte.



                                    

APROPOS

Le syndicat  National des Ingénieurs Agréés en Génie civil  (par abréviation le SNIA gcb) est une organisation patronale  (enregistré le 10/12/2013 au prés du Ministre du travail et de l’action sociale sous le n° 100)   sous forme de  syndicat d’employeurs (dans le cadre de la loi 90-14 du 02/06/1990 portant  organisation de l’activité  syndicale

 1234588555555555555555555555

 

 

Agrément d'ingénieur